« Quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d'y voter suffit pour m'imposer le devoir de m'instruire. »

Jean-Jacques ROUSSEAU


... Le devoir de m'instruire... sur ce qui empêche l'instruction de tous
et donc sur les POURQUOI qui sabotent le bien commun, seule voie d'accès pour l'instruction de tous :


Pourquoi les uns s'évadent-ils dans les paradi$ privant l'école d'une bibliothèque?
Où et comment naît leur absence de remords en leur refus du bien commun?

Pourquoi cette réticence collective à participer, individuellement par l'impôt, au soutien de l'école?
Quand j'ai eu 6 ans, une école m'a accueillie, moi pourtant sans-le-sou.
Cependant, il n'y avait là aucune bibliothèque puisqu'elle était « à l'abri » dans un paradi$.

Pourquoi des élus pigent-ils dans notre maigre trésor commun (le gros dormant aux paradi$), le dérobant à l'école?

Pourquoi cette haine collective des premiers peuples en ce pays qui nous fait leur refuser école digne de ce nom et bibliothèque?
Hier, le silence de mes aïeux les a dépossédés d'eux-mêmes.
Aujourd'hui, mon silence les prive d'un plongeon dans les sciences et la littérature.

Pourquoi cette acceptation en 2016 d'enfants affamés sur les bancs d'école?
Un ventre vide attire comme un aimant le regard vers la douleur de l'estomac...
les yeux ne peuvent alors rejoindre la craie qui trace les mots au tableau.
Je sais peu de choses de la vie, mais ça, je le sais... l'ayant appris sur un banc d'école.